Villes de rêve, chapitre 6 : ROME

Publié le par Patrice Alzina

Villes de rêve, chapitre 6 :  ROME

Rome l'étourdissante est une flamboyance

Eclairant tout l'espace où elle s'épanouit;

Ses atours, ses appâts , suscitant l'espérance

De fondre entre ses bras et s'y perdre une nuit

 

extrait de "Séduction"  in  Itinérances  aux éditions Edilivre

 

C'est dans la Ville Eternelle que je vous convie à m'accompagner cette fois, pour une promenade emplie de réminiscences artistiques et antiques ...

Au forum

Au forum

Villes de rêve, chapitre 6 :  ROME

Les thermes de Caracalla

 

Il laisse à leur fureur les bruits de la cité,

Rome, sa frénésie, ses places et ses cours,

Et le cirque Maxime à présent traversé,

Aux flancs de l'Aventin ombrage son parcours.

Il s'en va, cheminant sous les voûtes glorieuses

Des pins témoins des écroulements des empires,

Laissant guider ses pas par des pensées rêveuses

Vers les Thermes déchus, tout remplis des soupirs

Des siècles invisibles aux promeneurs pressés.

 

S'adossant aux vieux murs croulant sous leur grand âge,

Il réchauffe ses reins aux pierres calcinées

D'avoir trop vu passer de zéniths et d'orages.

Mais l'aura des vestiges a pénétré son coeur,

Il lui semble renaître au vivant de l'Antique,

Il les voit, ces passants, dans leurs toges drapées,

Courant à la palestre aux hourras des lutteurs,

Et voici ravivé l'éclat des mosaïques,

Et qu'il surprend au bain les complots murmurés.

 

Puis, sous un frôlement, subitement s'ébroue,

Renvoyant aux enfers le songe trop présent,

Il s'éveille, aujourd'hui, entouré de matous

Sortis d'on ne sait où dans un doux feulement.

 

Car les dépositaires des âmes de ces lieux,

Les gardiens des esprits par delà l'au delà,

Les peuplades des pierres épargnées par les dieux,

Les chats, sont les vestales de Caracalla

 

in Itinérances   éditions Edilivre  2013

 

 

Ce texte a été écrit il y a quelques années....

Depuis lors, il semblerait que les peuplades de chats qui hantaient les Thermes de Caracalla aient disparu... dommage ! mais celà n'enlève rien à la magie de l'endroit !

Villes de rêve, chapitre 6 :  ROME
Dans les jardins du Vatican

Dans les jardins du Vatican

Abandonnons à présent l'art antique, pour un lieu magique où s'épanouit l'art vivant...

Villa Médicis

Villa Médicis

Dans le jardin de la Villa Médicis

Dans le jardin de la Villa Médicis

Villa Médicis

 

Couronnant le Pincio d'une sobre élégance,

La villa palladienne aux flancs marmoréens

Projette sur la ville l'ombre de sa prestance,

Lorsque le soir descend au firmament latin.

 

Dans l'antique jardin de buis labyrinthiques,

Les grands pins parasols aux altières splendeurs

Semblent ondoyer Rome de leurs bras protecteurs,

Embaumant la cité d'effluves botaniques.

 

Et quand la nuit s'étend aux marbres alanguis,

Les âmes de Berlioz, d'Ingres, de Debussy,

S'échappent un instant des enfers ou du ciel

En une évanescente émanation des dieux

Tenant conciliabule, en fantômes des lieux,

Comme autant de génies veillant l'Urbs éternelle.

Les statues dans les jardins de la Villa

Les statues dans les jardins de la Villa

Rome vue depuis la Villa

Rome vue depuis la Villa

Je forme le voeu que cette série sur les "Villes de rêve" donne à quelques uns d'entre vous l'envie d'aller s'y perdre, si ce n'est déjà fait;

Mais patience ... je vous en offrirai d'autres !!!

Une terrasse au dessus de la Piazza di Spagna

Une terrasse au dessus de la Piazza di Spagna

A bientôt les amis   !!!!

 

 

Textes:  Patrice Alzina

Photos: Catherine et Patrice Alzina

 

Tous droits réservés

Villes de rêve, chapitre 6 :  ROME

Commenter cet article